En novembre, je jardine au naturel !

| Traitement des déchets
Une large partie des biodéchets est encore aujourd’hui incinérée et enfouie, ce qui conduit à des pollutions diverses pour les sols, l’eau, des émissions de gaz à effet de serre et à un gaspillage de ressources énergétique.
Pour bien gérer les biodéchets, il faut tout d’abord les trier à la source. Mais comment faire ?
En partenariat avec le SIRTOMAD, la Communauté de communes vous proposent des solutions pour jardiner au naturel.

 

Je composte à la maison

Mes déchets de jardins (tonte, feuilles mortes, petits branchages) peuvent être déposés dans un composteur. En apportant la même quantité que les déchets de cuisines (épluchures, marc de café, coquilles d’œuf...), j’équilibre mes apports de matières sèches et matières humides et je produis un compost de qualité.

Petite astuce, à chaque apport de déchets de cuisine, je recouvre de la même quantité de déchets de jardin. Ainsi je n’ai pas besoin de mélanger et j’évite la prolifération des mouches et moucherons en surface.

Vous pouvez également composter avec vos voisins. La Communauté de communes vous accompagne en installant des composteurs de quartier sur l’espace public ou au pied de votre immeuble (pour les volontaires) et en accompagnant les habitants lors de la mise en route du site de compostage.

Jardiner au naturel Communauté de communes Terres des Confluences

Je tonds en mode "mulching"

Jardiner au naturel Communauté de communes Terres des Confluences mulching

Vous souhaitez réduire vos trajets en déchetterie ? Connaissez-vous la technique de tonte mulching ? C’est une technique de tonte sans ramassage de l’herbe. Celle-ci est coupée en infimes parties qui sont redéposées uniformément sur la pelouse, pour former un mulch ou paillis qui sert alors d'engrais naturel au gazon.

Sachez que le SIRTOMAD subventionne l’achat d’une tondeuse ou d’un kit mulching adaptable sur la plupart des tondeuses (plafond de 100 €/an/par foyer).

Je fais du paillage et je loue un broyeur

La tonte de pelouse, si vous la ramassez, peut être utilisée en paillage autour des plantations. Déposée en couche de 2 à 3 cm d’épaisseur, ce paillis évitera la pousse des mauvaises herbes, protègera les plantes et apportera des nutriments au sol.

Si vous souhaitez produire votre broyat pour pailler vos massifs grâce aux élagages de vos arbres ou arbustes, le SIRTOMAD subventionne la location d’un broyeur (plafond de 60 €/an/foyer).

Je récupère du broyat

Vous pouvez récupérer du broyat gratuitement pour pailler vos massifs et diminuer ainsi les mauvaises herbes et les arrosages.

Le broyat de branches est mis à disposition gratuitement dans les déchetteries de Castelsarrasin et Saint-Nicolas-de-la-Grave, à partir des dates ci-dessous et jusqu’à épuisement des stocks.

 

Retrouvez les dates de nos journées de don de broyat dans les déchetteries sur la page Et si je broyais mes déchets verts !

Pensez à amener une pelle et un contenant si vous n’avez pas de remorque pour emporter votre broyat.

Je découvre pleins d’astuces sur le jardinage au naturel

Je bénéficie d’un diagnostic gratuit à domicile

Je me documente

La Communauté de communes a rédigé un guide pour retrouver toutes ses alternatives et pleins de conseil pour jardiner au naturel : le guide « Mon jardin Zéro Déchets »

LE SAVIEZ-VOUS ?

Certains biodéchets peuvent être évités (tels que les denrées alimentaires qui auraient pu être consommées). Les pertes et le gaspillage alimentaires représentent 

29kg/an/habitant selon l’ADEME.