Les filières d’assainissement non collectif

Il existe différentes filières de traitement : les filières agréées : filtres compacts, micro-stations et filtres plantés et les filières traditionnelles utilisant le sol en place ou un sol reconstitué (filtre à sable, tranchées d’épandage…).

Les filières agréées

Le traitement peut se faire par des dispositifs agréés par les ministères en charge de la santé et de l’écologie, à l’issue d’une procédure d’évaluation de l’efficacité et des risques sur la santé et l’environnement.

La liste des dispositifs de traitement agréés et les fiches techniques correspondantes sont publiées au Journal Officiel de la République Française.

En raison de leur mode de traitement, certains dispositifs agréés ne sont pas adaptés pour fonctionner par intermittence. Lorsque cela est mentionné dans l’agrément, le dispositif ne doit pas être installé dans une résidence secondaire.

Les distances préconisées pour l’installation des dispositifs agréés sont précisées pour chaque dispositif dans la fiche technique associée.

Les filières traditionnelles

Un système à trois temps :

1. La collecte

Toutes les eaux usées de l’habitation (WC, cuisine, salle de bains, machines à laver) sont collectées.

2. Le prétraitement

Les particules solides et les graisses contenues dans les eaux usées collectées sont stockées et transformées afin de ne pas perturber le traitement ultérieur : c’est le rôle du prétraitement qui est en général réalisé dans une fosse septique et un bac dégraisseur ou dans une fosse toutes eaux.

La fosse a un rôle :

  • de régulation du flux des effluents,
  • de décantation (accumulation et rétention des déchets flottants et des matières solides),
  • biologique (les boues déposées en fond de cuve et les matières solides flottantes telles les graisses sont liquéfiées par la digestion anaérobie de bactéries).

Un bac dégraisseur peut être utilisé pour le prétraitement des eaux ménagères (eaux de la cuisine et de la salle de bains) uniquement lorsque la fosse se situe à plus de 10 mètres de la sortie des eaux usées. Le bac à graisse est alors intercalé, à moins de 2 mètres de l’habitation, entre la sortie des eaux ménagères et la fosse toutes eaux pour retenir les graisses et éviter le colmatage des canalisations.

Un système de ventilation permettant d’évacuer les gaz de fermentation produits dans la fosse est obligatoire.

3. Le traitement et l’évacuation des eaux

En sortie de prétraitement, l’eau est débarrassée des éléments solides, mais encore fortement polluée : elle doit donc être épurée. Les techniques de traitement sont diverses : filtre à sable vertical drainé, filtre à sable vertical non drainé, Tranchées d’épandage, tertre d’infiltration…

Le principe est d’infiltrer les eaux dans le sol existant ou dans un massif de sable où les micro-organismes, naturellement présents, élimineront la pollution restante.

Différents dispositifs sont possibles en fonction des types de sol, de la surface disponible…

Une fois les eaux dépolluées, la solution la plus simple consiste à les infiltrer sur la parcelle à partir du dispositif d’épandage.

Les filières ANC Communauté de communes Terres des Confluences

 

Qui contacter ?

Les services techniques de la Communauté de communes

636 rue des Confluences, 82100 CASTELSARRASIN

Tél. : 05 63 95 56 00

Mail : services.techniques@terresdesconfluences.fr

Du lundi au vendredi de 8h45 à 12h00 et de 13h30 à 17h15.